• KAP 01 -> Premier pas...

    KAP 01 -> Premier pas...

    Juste le compte rendu d'une séance de KAP que nous avions réalisé avec les élèves de ma classe ( CE2/CM1/CM2 ), il y a déjà quelques années, pour le journal de l'école. Le système est inspiré d'un article d'Antoine Varin paru dans le bulletin de liaison du KAPWA. Lui-même faisait décoller l'ensemble par une lucarne sur le toit de sa maison...

    Par un bel après-midi, nous sommes allés faire de la photographie aérienne sur le terrain de foot. Nous avons fait décoller un cerf-volant mono fil que nous avons fait voler à une cinquantaine de mètres du sol. Une fois le cerf-volant à cette altitude, nous avons observé comment il se comportait. Il était stable et tirait suffisamment fort sur sa ligne. Alors, nous avons accroché sur celle-ci, un pendule au bout duquel nous avons fixé un petit appareil photo automatique sur une nacelle (voir le dessin). L'appareil était réglé pour prendre automatiquement une photo toutes les minutes. Une fois le système en place, on a appuyé sur le déclencheur pour mettre en marche le programme. Pendant que nous faisions monter doucement le cerf-volant et le système photographique, quelqu'un regardait le chronomètre et donnait un signal toutes les trente secondes afin d'avoir le temps de stabiliser la nacelle avant que l'appareil prenne la photo.
    C'était super, car nous ne savions pas exactement ce que nous photographiions et nous avions un peu peur que l'appareil photo tombe par terre !
    Gwenael et Laura F.


    Le cerf-volant :

    Tout d'abord, il nous a fallu un cerf-volant suffisamment grand, pour tirer le pendule, la nacelle et l'appareil, et suffisamment stable afin d'éviter de trop faire bouger l'ensemble au moment de la photo.


    KAP 01 -> Premier pas...

    Nous avons utilisé un rokkaku. C'est un cerf-volant de combat japonais hexagonal que l'on fait voler à l'aide d'une seule ligne et qui est parfait pour la photo aérienne.


    KAP 01 -> Premier pas...

    La voile du cerf-volant est réalisée en toile de spi mais on peut la construire dans un autre matériau ( en tyvec, par exemple ).
    Son armature est en tubes de carbone de 5 ou 6 mm de diamètre et placée sur son dos. Des renforts en dacron sont cousus en forme de poches, à tous les endroits recevant les bouts de l'armature. La fixation sera complétée par des petits tunnels en spi et des lacets cousus sur la toile.
    Les brides sont en fil de bride résistant à une traction de 70 kg.
    Avant de faire voler le cerf-volant, on doit installer des tendeurs sur son dos entre les pointes A et B et les pointes C et D, afin de lui donner une forme arrondie qui le rendra plus stable en vol. Celui du bas est toujours plus tendu que celui du haut.


    La ligne :

    La ligne que nous avons utilisée était suffisamment solide pour résister à une traction de près de 100 kg. Elle mesurait à peu près 200m et était installée sur un dévidoir de tuyau d'arrosage afin de pouvoir la dérouler ou l'enrouler plus rapidement, en évitant les sacs de noeuds. Attention, ne jamais rembobiner la ligne sous tension avec ce type d'enrouleur : il risquerait d'exploser...


    KAP 01 -> Premier pas...

    Si vous ne trouvez pas de ligne suffisamment longue, voici un nœud pour rabouter deux lignes plus courtes entre elles. Il s'agit du noeud de pêcheur double, il est aussi utilisé en alpinisme donc c'est du costaud :


    KAP 01 -> Premier pas...

    KAP 01 -> Premier pas...



    Le pendule :

    KAP 01 -> Premier pas...

    Sur la ligne, nous avons suspendu un pendule.
    Ce pendule était réalisé à partir de tubes de flèches en alu et la liaison sur la ligne de retenue avec un profil en aluminium en "u" et 2 boulons + rondelles en bois.

    Le profilé en "u" mesure à peu près 30 cm.


    KAP 01 -> Premier pas...

    Le pendule mesure entre 50 cm et 250 cm. Pour notre part, il nous a semblé que plus c’est long plus l’image est nette mais plus c’est encombrant... (faites des essais).

    Pour fixer le pendule sur la ligne, un simple tour de celle-ci autour des boulons, sous les rondelles, et la tension fera le reste :


    KAP 01 -> Premier pas...

    La nacelle :

    Au bout du pendule, nous avons installé une nacelle en aluminium constituée de deux bandes de 4 cm de large qui avaient été pliées puis reliées entre elles avec des boulons.
    Pas de dimensions pour la nacelle puisqu'elles dépendent de l'appareil que vous allez utiliser (pas trop lourd).


    KAP 01 -> Premier pas...

    Il ne reste plus qu'à y fixer l'appareil ( ici un Ricoh ff9 : un petit appareil automatique qui a un programme lui permettant de prendre une photo toutes les minutes et la possibilité de bloquer la mise au point sur l'infini ) :


    KAP 01 -> Premier pas...

    Attention : il faut construire léger mais suffisamment solide : si ça tombe...ça casse ( et ça peut faire mal )!
    Alors soyez prévoyant et reliez l'appareil et sa nacelle au fil de retenue... au cas où.



    Maintenant, à votre tour d'aller faire un tour là-haut.

    Ah oui !
    Pour terminer j'voulais juste vous montrer la photo de l'école :

    KAP 01 -> Premier pas...

    Nous l'avions prise avec les élèves à partir du terrain de foot tout proche puis tirées avec un petit groupe dans le labo de l'école lors d'ateliers décloisonnés.


    Derniers conseils :
              -> Ne volez qu'avec des cerf-volants dont vous connaissez bien les réactions
              -> Ne volez que dans des vents que vous maîtrisez
              -> N'accrochez votre nacelle à la ligne qu'après avoir bien observé le comportement de votre cerf-volant
    Voilà c'est fini.